_Action Lait Le Havre_

VENDREDI 29 JANVIER DE 11h 15 à 14H 3O AU HAVRE
RASSEMBLEMENT DEVANT L'HOTEL DE VILLE AVEC UNE GENISSE PUIS DEPLACEMENT A LA SOUS-PREFECTURE
ENSUITE A POLE-EMPLOI. UNE DISTRIBUTION DE LAIT ET PRODUITS LAITIERS DEVANT L'ESPACE COTY TERMINERA L'ACTION.

Cette action a évidemment pour but de dénoncer l’extrême précarité que vivent aujourd'hui beaucoup d'éleveurs qui devront s'inscrire à court terme à Pôle Emploi si des mesures radicales ne sont pas prises rapidement. Les quelques centaines d'euros du plan d'urgence de l'été accordées à un certain nombre de producteurs n'ont rien changé à la situation, l'apport de quelques euros supplémentaires promis hier n'apportera rien de plus.

Lire la suite : _Action Lait Le Havre_

_Contournement Est de Rouen : un projet climaticide_

Les discours entendus au Bourget pendant la conférence sur le climat étaient tous poignants, ils nous donnaient l’impression que nous entrions dans une ère nouvelle et que la destruction de la planète ne serait bientôt plus qu’un mauvais souvenir.

L’illusion n’a pas duré longtemps, les conclusions de cette conférence ne sont pas à la hauteur des enjeux et les gros projets destructeurs comme le contournement Est de Rouen sont toujours d’actualité.

Déjà aujourd’hui, nous n’avons pas suffisamment de terres agricoles en France pour assurer notre alimentation. Nos importations de soja mobilisent en Amérique latine plus d’hectares que la surface française destinée à l’export de blé. Nous ne devons notre balance commerciale positive qu’à la forte valeur ajoutée des vins et spiritueux que nous exportons. Il nous faut la production des terres agricoles étrangères pour satisfaire nos besoins. Nous importons du riz, du cacao, du café, de la viande de bœuf et d’agneau, des agrumes, des tomates, du coton, etc. Il nous manque 3 à 4 millions d’hectares agricoles pour être autosuffisants en France et chaque année en Seine-Maritime c’est 1400 hectares qui sont artificialisés.

A qui profite le crime ?

Lire la suite : _Contournement Est de Rouen : un projet climaticide_

_Crise de l'élevage_

Crise de l’élevage :

Une réponse pas encore à la hauteur

Le Premier ministre vient d’annoncer de nouvelles mesures pour venir en aide aux éleveurs touchés par la crise. Encore une fois, à la sortie d’un rendez-vous avec Xavier Beulin, Manuel Valls s’est plié à ses demandes. Au lieu de faire le choix de baisses de cotisations en direction des éleveurs victimes de la crise, il offre une ristourne à tous les paysans, y compris ceux qui n’en ont pas besoin. Seule l’année blanche à destination des éleveurs les plus en difficulté, pourra avoir un sens. Face à la détresse des paysans cela ne suffira pas.

Télécharger le communiqué de presse (pdf)

Lire la suite : _Crise de l'élevage_

_Crise du lait, crise organisée...

Affronter les marchés mondiaux, être compétitif, le leitmotiv de l'idéologie du moment sonne le glas des éleveurs et de l'agriculture familiale.

La fin des quotas laitiers a été la principale raison de la chute du prix du lait qui met les éleveurs en très grande difficulté aujourd'hui. C'était prévisible et nombreux sont ceux qui, avec nous, ont alerté du danger que cette décision faisait courir, il n'y a pas de hasard, c'est le résultat de la mise en pratique d'une politique qui se fait avec la bénédiction du géant de l'agroalimentaire, le groupe Avril et de son président M. Xavier Beulin*.

Télécharger le communiqué de presse (pdf)

Lire la suite : _Crise du lait, crise organisée...